06/01/2014

Carton rouge aux supporters du Lausanne HC

Ainsi donc, nous apprend la Tribune de Genève, la Section ouest des supporters du Lausanne HC a décidé de boycotter le Winter Classic, Genève-Servette - Lausanne, samedi au Stade de Genève, pour «protester, dit-elle, contre le sport business, les câlins lausanno-genevois, l’américanisation des patinoires romandes et l’ostracisme dont sont victimes les fans historiques au profit des clients fortunés ou événementiels.»

Wouah! On ne savait pas qu’il arrivait aux ultras de tous bords, et donc du Lausanne HC, de réfléchir à leur condition de simple humain. D’habitude, ce sont plutôt leurs actes imbéciles qui les distinguent d’un public bon enfant. Encore que quelques spectateurs du secteur VIP (Very Important Person) que l’on devrait rebaptiser VBP (Very Bad Person) de Genève-Servette ne brillent pas par leur intelligence lorsqu’ils arrosent la piste des Vernets avec tous les objets qui leur tombent sous la main. On peut être friqués et manquer désespérément d’éducation. Avec l’arrivée d’une génération de nouveaux riches sur le marché, les deux ne sont pas forcément incompatibles. La preuve…

Bref, passons, pour dire que la Section ouest du Lausanne HC s’est tiré une balle dans le pied. En boudant le derby lémanique en plein air, elle pénalise surtout son club. Bel exemple d’autogoal! Quant aux raisons de son boycott, permettez-nous d’en rire! Primo, considérer cet événement exceptionnel comme du sport business dénote d’un grave manque d’informations. Le pari pris par Genève-Servette d’organiser un match de hockey sur glace sur la pelouse du Stade de Genève est risqué, rien qu’en regard de son coût: 1,5 million de francs. Deuzio, fustiger les liens étroits qui unissent les deux clubs lémaniques, c’est oublier que Hugh Quennec, le président de Genève-Servette, a mis personnellement la main à la poche pour sauver le Lausanne HC il y a quelques années de cela. Tertio, les prix des places du Winter Classic s’échelonnent de 10 à 110 francs. Des tarifs à la portée donc de toutes les bourses pour un spectacle qui dépasse le simple cadre du hockey sur glace.

A l’avenir, si la Section ouest des supporters du LHC souhaite réaliser une action d’éclat, qu’elle y réfléchisse à deux fois. Mais peut-être est-ce trop lui demander?

 

 

 

 

 

 

16:48 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.