13/10/2016

Jean Martinet: «Servir puis disparaître»

Jean Martinet nous a quittés. Jamais la devise «servir puis disparaître» qu’il avait fait sienne après sa présidence légendaire à Fribourg Gottéron de 1988 à 1992 n’a semblé aussi cruelle. Parce qu’on pensait que le bon président Martinet, que nous avions eu le privilège de côtoyer alors que nous exercions notre métier de journaliste à La Suisse, était immortel.

Bien sûr, son plus haut fait d’arme restera l’engagement en 1990, au nez à la barbe des Nordiques de Québec, alors franchise de NHL, du duo Bykov–Khomutov arrivé en droite ligne du CSKA Moscou. Une prouesse qui fera date dans les annales du hockey suisse. Comme la venue des deux internationaux russes dans les locaux du journal La Suisse.

Mais, au moment de lui rendre un dernier hommage ému, je préfère m’attacher à l’homme de terroir, généreux, bon, dévoué, visionnaire et bout en train hors pair. Je me souviens, par exemple, des soirs de victoire de Fribourg Gottéron à la patinoire Saint-Léonard, où ses glissades à plat ventre sur la glace, laissaient les spectateurs pantois; de ses plans délirants aussi au début de chaque saison, lorsqu’il emmenait joueurs et entraîneurs effectuer quelques acrobaties dans le ciel; de son simulateur de vol d'hélicoptère, qu’il avait fabriqué de ses propres mains et sur lequel il s’exerçait pour passer avec succès son brevet de pilote; de la visite guidée dans les familles Bykov et Khomutov dont il m'avait fait l'honneur, un après-midi de match; d’échanges passionnants enfin autour d’un bon verre de blanc.

Oui, Jean Martinet était ce qu’on appelle un épicurien. Rien à voir avec Hugh Quennec, l’actuel président de Genève-Servette, sourire de façade et à des années-lumière du charisme de son illustre devancier à la tête de Fribourg-Gottéron. «Servir puis disparaître», telle était sa devise. Loin du «se servir et paraître» du Montréalais.

PS: suite à notre précédent blog («La vérité sur la formation au GSHC»), sachez que la descente en enfer se poursuit pour les équipes juniors de Genève-Servette Association: le week-end passé, les minis A se sont inclinés 3-7 face à Forward Morges et les moskitos top 2 ont essuyé une nouvelle défaite fleuve face à Genève Futur (1-11).

16:03 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.