06/01/2019

Roger Federer est éternel

On a déjà tout dit, tout raconté, tout écrit sur Roger Federer. Et pourtant, on ne se lassera jamais de (re) dire toute notre admiration pour le Maître, qui va nous manquer, le jour où il décidera de mettre, hélas, la flèche à droite. Au terme d'une carrière d'exception jalonnée d'une pluie de records qu'on vous fera grâce de tous les énumérer ici. Le dernier, tout frais, date de samedi à Perth, où il a conquis sa troisième Hopman Cup, associé à Belinda Bencic pour l'occasion.

Face à l'Allemagne d'Alexandre Zverev et d'Angélique Kerber, Roger Federer a survolé la finale comme si les années (38 ans le 8 août prochain) n'avaient aucune prise sur son incroyable talent, son amour du jeu et sa gestuelle magique. De bon augure avant l'Open d'Australie à Melbourne, où il défendra son trophée.

Vous l'avez deviné, Roger Federer n'est pas fait du même bois que le commun des mortels. Une bonne fée s'est penchée sur son berceau dès sa naissance. Le Bâlois a grandi, s'est épanoui et a survécu à toutes les générations de joueurs - toujours plus grands, plus forts et plus puissants - qu'il a côtoyées. Rafael Nadal et Novak Djokovic, en chefs de bande, l'ont aidé à se surpasser et à faire évoluer son jeu avec, à la clé, une prise de risques époustouflante.

Le plus grand joueur de tous les temps a su aussi préserver sa santé, là où Djokovic, Nadal, Murray, Del Potro, Wawrinka et tant d'autres encore ont dû composer - et composent encore - avec des blessures à répétition. A force de trop tirer sur la corde, elle a fini par lâcher.

Bien sûr, Roger Federer a aussi connu quelques pépins de santé. L'extraterrestre reste humain après tout en dépit de son tennis venu d'une autre planète. Son dos l'a souvent chicané et une intervention chirurgicale au genou l'a condamné à rester six mois sur la touche à la fin de la saison 2016. Mais c''était pour revenir encore plus fort sur les courts en janvier 2017 avec un sixième sacre à l'Open d'Australie. Excusez du peu!

Par bonheur, la gloire n'a jamais fait tourner la tête de Roger Federer. L'homme est resté simple, accessible, enthousiaste et juvénile. Le documentaire dédié à ses vingt ans de carrière diffusé sur la RTS2 vendredi soir, a su cerner le personnage dans ses moindres détails. Un pur moment de bonheur! La preuve que comme les diamants, Roger Federer est éternel...

 

17:05 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.